FANDOM


Mireille Mathieu publie en 1995 l'album Vous lui direz... avec notamment la chanson C'était pas la peine qui devient en allemand sur l'album de 1996 In meinem Traum.

Version française (1995) Modifier

Paroles de la chanson Modifier

Paroles : Noam Kaniel Musique : Michel Jourdan

C'était pas la peine

C'était pas la peine

De m'envoyer jour après jour

Des roses avec des mots d'amour

C'était pas la peine

C'était pas la peine

De me faire cette mise en scène

Et de me dire: "je t'aime... Je t'aime"

Fallait pas tu sais

Te croire obligé

De me jurer, des larmes aux yeux

Que ta lumière c'était nous deux

Je serais tombée

De moins haut, tu sais

Aujourd'hui nous serions quittes

En nous souhaitant "Bonne chance" pour la suite...

Y fallait pas

M'entraîner si loin que ça

J'ai marché, tu vois

J'ai cru en ton cinéma

Tu disais que toi et moi

Ça n'en finirait pas

Tu me serrais fort dans tes bras

Et tu n'as plus rien à me dire déjà

C'était pas la peine

C'était pas la peine

De me donner tant d'illusion

Et même la clé de ta maison

Tout ça n'a servi qu'à briser ma vie

De nous deux, chez toi ne reste

Que nos prénoms sur une boîte aux lettres

Y fallait pas

M'entraîner si loin que ça

J'ai marché, tu vois

J'ai cru en ton cinéma

À ta mise en scène

Vous lui direz

Pochette de l'album Vous lui direz...

Mes étoiles s'éteignent

C'était pas la peine

C'était pas la peine

De me dire je t'aime

C'était pas la peine

Où trouver la chanson? Modifier

Vous pouvez retrouver la chanson sur l'album de 1995 sorti en France Vous lui direz... .

Version allemande (1996) Modifier

Paroles de la chanson Modifier

Paroles : Peter Zentner Musique : Michel Jourdan

Hat kaum weh getan

Hat kaum weh getan

Du warst ein rauher Diamant

Zu schwer für meine kleine Hand

Hat kaum weh getan

Hat kaum weh getan

Zu glauben, was du mir gesagt hast

Zu tun, was du noch nie gewagt hast

Nein, es war nicht schwer

Es gefiel mir sehr

Denn deine ganze Zärtlichkeit

Halbierte meine Einsamkeit

Ich verstand nicht viel

Von dem falschen Spiel

Ich schwamm gern auf deiner Welle

Vor diesem kühlen Abschied auf die Schnelle

Es war nicht schwer

Liebe ohne Wiederkehr

Hieß das Ziel, ganz klar

Und es schien so greifbar nah

Ein Traum, den jeder träumt

Und der sich selbst versäumt

Weil's Träume nur im schlafen gibt

Und weil die Liebe nur sich selber liebt

Hat kaum weh getan

Hat kaum weh getan

Ich schau dich an und wünsch mich fort

Er klingt so alt, dein Schlußakkord

Aber ich bin jung

Wie die Dämmerung

Jeder Anfang braucht ein Ende

Und neue Hoffnung braucht zwei leere Hände

Es war nicht schwer

Liebe ohne Wiederkehr

Hieß das Ziel, ganz klar

Und es schien so greifbar nah

Fängt nie wieder an

In meinem Traum

Pochette de l'album In meinem Traum.

Der Zug ist abgefahren

Hat kaum weh getan

Hat kaum weh getan

Ich glaub fest daran

Es hat kaum weh getan

Où trouver la chanson? Modifier

La version allemande se trouve sur l'album de 1996 In meinem Traum.